[ Lire notre rubrique Actualités pour les dernières infos ]

Bxl-Midi: Picqué et l’ARAU d’accord pour rénover plutôt que démolir

– Dépêche Belga, 7 juillet 2008

Les immeubles d’habitations situés en face de la gare du Midi, entre les rues Claes et de Suède, et qui font l’objet d’un plan d’expropriation, pourront être rénovés si les propriétaires en font la demande, ont indiqué lundi le ministre-président bruxellois Charles Picqué et l’Atelier de recherche et d’action urbaines (Arau) à l’issue d’une concertation.

L’ARAU avait incité il y a deux mois la Région bruxelloise à changer d’attitude en matière d’expropriations dans le quartier de Bruxelles Midi, en cours de réaménagement depuis plusieurs années.

L’association dénonçait notamment la tension que subissent les habitants en raison de la menace d’expropriation « sommeillante et activable à discrétion par l’administration sans aucun avertissement » et réclamait que la Région reprenne les choses en mains. Des décisions de justice défavorables à la Région s’étaient ajoutées à ces plaintes.

A la suite d’une concertation avec l’ARAU, le ministre-président bruxellois Charles Picqué a commandé une étude sur les possibilités juridiques et financières de la rénovation d’une série d’immeubles d’habitations. Ceux-ci sont situés entre les rues de Mérode, Claes, de Norvège et de Suède.

L’étude en question a conclu que l’objectif de logement du Plan particulier d’aménagement du sol (PPAS) pouvait être atteint en rénovant les bâtiments existants plutôt qu’en procédant à une démolition-reconstruction.

M. Picqué a donc décidé une opération de rénovation complétée par deux constructions neuves destinées à refermer l’îlot.

Le plan d’expropriation est maintenu. Les propriétaires qui en feront la demande pourront rénover leur immeuble avec, le cas échéant, l’aide des primes à la rénovation.

Quant aux immeubles qui auront été expropriés, les pouvoirs publics procéderont à leur rénovation complète. Seuls les immeubles donnant sur la rue de Norvège devront être démolis pour céder la place à un vaste intérieur d’îlot vert, conformément au prescrit du PPAS.

Le ministre-président et l’ARAU disent avoir voulu accélérer l’achèvement de ce projet en assurant le maintien du front bâti de cette partie de la rue de Mérode.

BPE/NBA

Lire le communiqué commun de Charles Picqué et de l’ARAU.











http://www.quartier-midi.be | http://film.quartier-midi.be | http://www.bruxelles-midi.be