[ Lire notre rubrique Actualités pour les dernières infos ]

Des projets sur les rails du TGV

Saint-Gilles • Le quartier du Midi doit devenir la porte sud de la capitale de l’Europe

ROBERT, FRANCOIS

— « Le Soir », samedi 14 avril 2007

Le quartier du Midi bouge, disions-nous voici quelques jours. Effectivement : les demandes de permis d’urbanisme affluent, à Saint-Gilles. A ce jour, 175.000 m 2 de bureaux, 7.700 m 2 de logements et 11.000 m 2 d’hôtels sont construits. Sont programmés 118.000 m 2 de bureaux, 17.000 m 2 de logements et près de 3.000 m 2 d’hôtels.

Ces chiffres proviennent de la commune où l’échevin saint-gillois Patrick Debouverie a créé une cellule « Midi », chargée de coordonner toutes les initiatives et de centraliser. « Le moment est bien choisi. Mais pour que ce quartier se développe bien, nous avons besoin de cohérence. Il ne faut pas oublier que ce quartier est appelé à devenir une porte de Bruxelles. C’est l’accès sud de la capitale de l’Europe ! Le TGV sera prolongé vers l’Allemagne et la Hollande. Bruxelles doit soigner son aspect international. Ce n’est pas un hasard si la Région a fait de ce quartier une zone prioritaire de développement. Enfin, c’est aussi un contrat de quartier commerçant. Cela fait beaucoup de raisons pour s’intéresser de près au quartier. »

Quels sont les projets en lice, entre la rue Féron et la frontière communale avec Anderlecht ? Faisons le tour du propriétaire. Pendant de nombreuses années, les investissements privés ont fait défaut parce que la conjoncture était mauvaise. Le public a pris le relais. Un centre d’entreprises (bientôt inauguré), une maison des cultures (idem) et divers projets de rénovation (îlot Rodelle) voient le jour. En matière de logement, la SDRB s’apprête à déposer son projet (cinq bâtiments dans l’îlot B) et du logement social est prévu, rue de Mérode. Un peu plus loin, c’est l’important projet dessiné par Boa, passé en concertation. S’ajoutent plusieurs projets plus petits du privé.

L’infrastructure hôtelière, liée au développement du TGV, se poursuit. L’hôtel Ibis se remplit très bien. Atenor a un projet de 200 chambres et à l’entrée de la place Horta, la SNCB a également un hôtel de 200 chambres dans ses cartons. Sans oublier 72 chambres au boulevard Jamar.

Les bureaux. SwissLife est occupé à près de 100 % et de nouveaux permis de bureaux doivent être délivrés. Le commerce, enfin, est très présent dans le quartier. Il se développera encore, grâce au contrat de quartier commerçant. Le centre commercial du Midi cartonne et les rives de la place Horta sont bien animées.











http://www.quartier-midi.be | http://film.quartier-midi.be | http://www.bruxelles-midi.be