[ Lire notre rubrique Actualités pour les dernières infos ]

La place Broodthaers attendra encore un an

– « Le Soir », 2 juillet 2009

Saint-Gilles / D’autres travaux empêchent son aménagement…

La place Marcel Broodthaers ne sera pas inaugurée, comme annoncé, au milieu de cette année. Il faudra attendre l’année prochaine pour que l’entrepreneur puisse commencer les travaux de son aménagement.

La raison ? L’occupation, que d’aucuns n’hésiteront pas à qualifier de sauvage, de la moitié de la surface qui lui est destinée, au bout de la rue de Hollande, par des baraquements de chantier et une grue. Ils ont été placés là par les promoteurs immobiliers réalisant les bureaux et l’hôtel de l’îlot C du quartier Midi. On y trouve également une pharmacie installée dans un container et des panneaux publicitaires de la société JCDecaux. Il semblerait que ces occupations, à titre gratuit à l’exception des panneaux et sans base légale, aient été autorisées par la SA Bruxelles-Midi. Deux mises en demeure lui ont d’ailleurs été envoyées en décembre de cette année lui demandant de notifier au pharmacien (de bonne foi) le retrait de l’autorisation accordée dans les 24 heures, moyennant un préavis expirant le 27 février.

Pareille injonction concernait les baraquements de chantier et la grue. La Région se disait même disposée à accorder une autorisation d’occupation sur la partie occidentale de la place, alors en voie d’achèvement.

Dans ce courrier, la Région rappelait à la SA Bruxelles-Midi que le terrain destiné à la future place Broodthaers appartenait à la Région ; son occupation à des fins privatives devant faire l’objet d’une autorisation. Selon Eric Ghilain, de la Direction gestion et entretien des voiries (Région), Bruxelles-Midi devrait finalement être autorisée à occuper la partie occidentale de la future place jusqu’en juin 2010.

A ce moment-là, seulement, les travaux pourront reprendre, soit avec près d’un an et demi de retard. « Bruxelles-Midi a fait valoir de bons arguments », explique-t-il. L’entrepreneur de Beliris, qui finance le réaménagement de la place, n’a en tout cas pas demandé de dédommagement.

• Fabrice Voogt











http://www.quartier-midi.be | http://film.quartier-midi.be | http://www.bruxelles-midi.be