[ Lire notre rubrique Actualités pour les dernières infos ]

Le quartier Midi à l’horizon… 2012

La Commune de Saint-Gilles a rendu public ses priorités pour la nouvelle législature 2006-2012. Sans surprise, le quartier Midi en fait à nouveau partie. Mais cette fois, aucune date n’est évoquée quant à l’aboutissement des projets communo-régionaux. Il faut dire qu’il y a six ans, dans la précédente Déclaration de politique générale, le Midi faisait déjà partie des vieux projets qu’il fallait terminer au plus vite…

Dans un texte intitulé « Les principaux projets politiques du Collège des Bourgmestre et Echevins » pour les six prochaines années, et dont on peut lire l’intégralité sur le site de la Commune, on retrouve le quartier Midi au chapitre « La redynamisation de nos quartiers ».

La création d’un échevinat du quartier Midi y est invoquée, de même que plusieurs projets situés hors du périmètre du PPAS Fonsny 1 et de la zone d’expropriation. La Commune annonce également qu’elle espère pouvoir recourir à des subsides européens, d’ici 2013, pour mener ses projets à bien dans le quartier. 2013, ça laisse encore quelques années…

— Extrait de la Déclaration de politique générale (2006-2012) du Collège échevinal de Saint-Gilles :

« Afin de faire face aux mutations profondes que connaît actuellement le quartier, la majorité communale a créé un nouvel échevinat chargé de coordonner son développement. Il s’agira de mener, en collaboration étroite avec la Région, une politique intégrée, qui tienne compte de toutes les spécificités du quartier. Deux initiatives nouvelles illustrent cette volonté de créer une réelle mixité des fonctions: les démarrages d’un nouveau contrat de quartier, centré sur le square Jacques Franck, qui aura pour vocation d’améliorer l’habitabilité du quartier et d’un nouveau contrat de quartier commerçant en collaboration avec la commune d’Anderlecht qui, quant à lui, renforcera le développement du commerce local.

Par ailleurs, le Collège veillera à ce que les nombreuses initiatives privées en cours et à venir aient un impact positif sur la vie du quartier. A cet égard, il est à noter que les demandes de permis d’urbanisme récentes sont plutôt de bon augure et qu’il s’agira de terminer dans les meilleurs délais les opérations de remembrement des quatre îlots d’expropriation, tout en tenant compte de la situation sociale des derniers occupants.

Notre volonté est de développer un véritable pôle économique autour de la plus grande gare du pays. De nombreuses infrastructures communales – telles que la Maison de l’Emploi, le Centre d’Entreprises et un centre de formation et de production professionnelle – devraient voir le jour dans les prochains mois de manière à ce que tous les Saint-Gillois profitent de ce développement économique. Toujours à cet effet, nous veillerons à créer des liens étroits entre initiatives publiques et privées.

Nous serons également particulièrement attentifs aux appels à projets lancés au printemps prochain dans le cadre des futurs programmes européens 2007-2013.

Parallèlement au développement économique du quartier, plusieurs actions de requalification de l’espace public, de créations de nouveaux logements et d’infrastructures d’utilités collectives seront menées (dont certaines initiées sous la législature précédente) : réaménagements de la rue d’Argonne, de la future place M. Broodthaers, de la rue Théodore Verhaeghen, du square Jacques Franck, etc. ; création d’une centaine de logements publics via le Plan logement, la régie foncière et la SDRB; ouverture d’une Maison des Cultures, de crèches, de haltes-garderies ou encore de salles polyvalentes en lieu et place des anciens entrepôts Rodelle. Enfin, nous étudierons la possibilité avec la RBC de revoir certains abords immédiats de la gare afin de les rendre plus humains et conviviaux, notamment en installant des oeuvres d’art. »











http://www.quartier-midi.be | http://film.quartier-midi.be | http://www.bruxelles-midi.be