[ Lire notre rubrique Actualités pour les dernières infos ]

Quel avenir au Midi?

LE SOIR – lundi 28.08.2006

Inter-environnement et son pendant flamand, le Bral (Brusselse Raad voor het leefmilieu), ont souhaité mercredi que la Région et Saint-Gilles revoient leurs projets de réurbanisation de quatre îlots situés le long de l’avenue Fonsny (Midi).
Ces associations interviennent alors que vient à terme un plan d’expropriation lancé en 1996 : un arrêt pris à l’époque autorisait les pouvoirs locaux à prendre immédiatement possession, pour cause d’utilité publique, des parcelles figurant au plan. Et un arrêté de 2001 est venu confirmer les expropriations, toujours au nom de l’intérêt public. « Mais celui-ci n’a jamais été défini clairement ».
Pour Inter-environnement et le Bral, il faut aussi s’interroger sur « l’extrême urgence » évoquée dans ces arrêtés. Celui de 2001 invoque la sauvegarde de la sécurité et de la salubrité publique, certains de ces immeubles constituant de vrais chancres urbains. Mais il y a lieu de se demander jusqu’où la Région peut invoquer l’urgence dans une situation…qu’elle a elle-même créée. Et ce alors que le pouvoir ne dispose pas des moyens financiers nécessaires à son programme d’expropriation.
Côté montant des expropriations, les associations reprochent à la Région d’avoir provoqué, en laissant ces dossiers prendre du retard, une chute de la valeur des immeubles, et ce alors que les montants initiaux proposés étaient déjà largement inférieurs aux prix du marché.
Inter-Environnement et Bral ont un dernier souhait : que la Région s’interroge sur l’utilité d’exproprier les propriétaires restants à l’heure où elle traverse une crise du logement.











http://www.quartier-midi.be | http://film.quartier-midi.be | http://www.bruxelles-midi.be