[ Lire notre rubrique Actualités pour les dernières infos ]

La mort d’un squatter à Saint-Gilles soulève un nuage de questions urbanistiques

ANNICK HENROTIN – LE SOIR – Vendredi 29.10.1993

Charles Picqué redéfinit le verbe «spéculer»

A la fin du mois de septembre, on découvrait un cadavre dans l’îlot triangulaire délimité par les rues de Mérode et de Russie et l’avenue de la Porte de Hal… Non, l’intention du conseiller Écolo saint-gillois, Michel Renard, n’était pas de donner des frissons à l’assemblée. Son interpellation visait un problème d’urbanisme très concret, mis en évidence par un crime commis dans un immeuble inhabité de l’avenue de la Porte de Hal. La découverte dans une fosse septique d’un corps en putréfaction avait amené les policiers à fouiller les maisons abandonnées du quartier. C’est dans l’une d’elles qu’ils relevèrent des traces de sang, là où squattait un surnommé «Papy», porté disparu depuis.

Cette sordide affaire a conduit Michel Renard à remonter le cours de l’histoire de l’îlot concerné: les immeubles rachetés par un promoteur à partir de 1987 sont peu à peu désertés par les habitants. Le tout se taudifie rapidement. Nous sommes près de la gare du Midi et l’arrivée du TGV titille l’imagination de plus d’un promoteur.

– Cette opération spéculative a trouvé grâce auprès de la commune, rappelle le conseiller, puisque notre conseil a voté, dans le cadre d’un périmètre dit «de protection», le changement d’affectation de cet îlot de logement en bureau.

Et de se poser certaines questions quant au délai imposé au promoteur pour la réalisation d’un projet, quant à la mise en oeuvre de la taxe sur les immeubles abandonnés, etc.

– La taxe frappe un bien abandonné lorsque le propriétaire ne montre aucune intention de le réaffecter, rectifie le bourgmestre Charles Picqué. Dans ce cas-ci, le propriétaire avait bien l’intention de déposer un projet mais les pouvoirs publics lui ont demandé d’y surseoir dans l’attente d’une étude globale du quartier et du plan d’affectation du sol (PPAS) correspondant. Dans ce cas, le propriétaire n’est plus responsable de l’abandon des immeubles.

Qui plus est, Charles Picqué refuse de voir, dans ce cas bien précis, un acte spéculatif de la part du promoteur: Il y a spéculation lorsqu’en l’absence d’une directive un propriétaire s’empare d’un bien et le laisse pourrir volontairement afin de forcer les pouvoirs publics à passer par ses fourches caudines. La situation est très différente ici puisque nos prédécesseurs avaient déjà marqué leur volonté d’autoriser les bureaux le long de la petite ceinture et ce afin de protéger d’autres zones d’habitat. Ce que le PPAS Fonsny II n’a fait que confirmer.

Depuis le 6 octobre, le promoteur bénéficie d’ailleurs d’un permis d’urbanisme en bonne et due forme.

– Que comptez-vous faire des sans-abri qui ont élu domicile dans ce quartier? a encore interrogé Michel Renard.

– Ces squatters sont en fait des clandestins irrégulièrement établis en Belgique, affirme le bourgmestre. Il ne s’agit pas de «sans-abri». ll n’y a donc pas lieu de mettre sur pied un projet de relogement.


Table rase des immeubles dévastés d’un îlot du quartier Midi

ANNICK HENROTIN – LE SOIR – Vendredi 24.12.1993

Trente-cinq mille mètres carrés de bureaux à deux pas du TGV

Une bonne partie des habitations comprises entre les rues de Mérode, de Russie et l’avenue de la Porte de Hal viennent de disparaître, balayées par les bulldozers. Ce coin de Saint-Gilles, proche de la gare du Midi, était depuis des mois laissé à l’abandon. Des squatters rôdaient dans les maisons vides. Dernièrement, un meurtre commis dans l’un des bâtiments ajouta à la colère et à l’inquiétude des riverains scandalisés de voir cet îlot pourrir sur pied depuis tant de temps.

La compagnie immobilière De Waele, qui avait racheté le tout, attendait le plan particulier d’aménagement du sol (PPAS) pour pouvoir agir. Celui-ci, décidé il y a un an, autorise l’implantation de bureaux sur tout le périmètre.

Aujourd’hui, du moins, l’espoir de voir la situation évoluer est bien réel. Un projet, déposé par l’immobilière De Waele, a reçu l’aval communal le 6 octobre dernier. Dans ce cas-ci, la délivrance du permis d’urbanisme ne nécessitait aucune enquête publique puisque les plans de l’architecte respectent scrupuleusement les prescrits du PPAS.

Le projet porte sur la construction d’un complexe de bureaux de 35.000 m2. Du côté des rues de Mérode et de Russie, les bâtiments s’aligneront sur les gabarits des immeubles voisins. À front de boulevard, par contre, les immeubles seront plus imposants et avanceront en gradins jusqu’à un rez + 5 + toiture.

Encore faut-il que le détenteur du permis décide de le mettre en oeuvre. On connaît en effet la morosité actuelle du marché de l’immobilier en matière de bureaux. Si les PPAS voisins de la gare du Midi étaient acceptés par la tutelle, ce serait 400.000 m2 en plus de bureaux qu’il faudrait gérer. De quoi décourager le promoteur le plus optimiste.

Heureusement pour Jean Thomas, administrateur délégué de De Waele, Charles Picqué, ministre-président de la Région bruxelloise, est conscient du problème et a décidé de bloquer l’avancement des PPAS riverains (Fonsny 1 et Bara 2). De cette manière, l’offre aurait des chances de rattraper la demande… et l’immobilière De Waele aurait une belle longueur d’avance sur tous les autres futurs projets de bureaux lors de l’arrivée du TGV en gare du Midi. Une manière comme une autre d’encourager ce dernier à entamer sans délai la construction de son projet. Le quartier a bien besoin de retrouver un tissu urbain aujourd’hui déchiré.


Entre tours, vieux bistrots et hôtels de luxe

ANNE-CÉCILE HUWART – LE SOIR – Samedi 28.02.2004

Deux touristes traînent leur valise à roulettes sur le sol lisse et désert de l’esplanade de l’Europe, qui longe la gare. Ils jettent un oeil perdu vers un taxi circulant au loin. Avant de s’engouffrer dans le métro creusé au pied de la tour des pensions.

Les vitres anonymes de l’immense bastion reflètent les façades qui le jouxtent.La brique usée frôle le verre et l’acier blinquant. Un ballet de voitures contourne la place Bara remise à neuf, où souffle un vent piquant.

C’est la première fois que je viens à Bruxelles, lâche Philippe, venu de Paris pour affaires. Et je dois dire que l’accueil est assez glacial. Ce n’est pas très harmonieux par ici.

Du côté de l’avenue Fonsny, les nouveaux hôtels de luxe côtoient les bistrots d’où s’échappent des relents de bière. Trois hommes déboulent sur le trottoir. J’ai rien contre ce quartier, moi, lâche l’un d’eux, cigarette sous la moustache. J’y travaille depuis des années. J’ai mes repères.

Deux filles pénètrent dans un phone-shop. Elles plaisantent avec le gérant et se dirigent vers une cabine. Ça me va de bosser ici, commente-t-il. On voit plein de gens différents. Sauf qu’il fait sale. Trop de crasses. Et puis ça sent l’urine. Sans parler des gens qui volent et qui cassent les voitures…

Plus loin, le capot d’un 4 4 reluisant pointe à l’entrée d’un garage, à la tête d’une enfilade de véhicules du même style. En trois ans, j’ai jamais eu de problème, relate Elsakykali, le patron du garage. C’est vrai qu’il fait sale et que tout est en chantier. Mais de nouveaux bâtiments se construisent. Globalement, je trouve que l’aspect du quartier s’améliore.

Un épicier de la rue de Merode sort sur le pas de la porte. Je suis né ici il y a 50 ans, relate André. C’était tranquille à l’époque. Il n’y avait pas autant de voitures, pas autant de crasses. Il y avait des commerces partout. Les maisons étaient jolies. Dans certaines, il y avait du tapis plain jusque dans la cave !

André ignore combien de temps il restera dans son magasin. Un jour, je sais que je devrai partir, explique le commerçant. Comme tous les autres ici. On m’a déjà proposé 250.000 euros. Mais que voulez-vous que j’achète aujourd’hui avec ça ? J’ai tout de même besoin d’un rez-de-chaussée commercial. De plus, je n’ai pas envie de prendre le risque de perdre mes clients en déménageant. Je crois néanmoins que je n’aurai pas le choix. A 50 ans, il est trop tôt pour cesser de travailler.

Le commerce d’informatique voisin a quant à lui déjà pris le large pour s’implanter chaussée de Charleroi. Sans aucun regret, conte une responsable.

D’année en année, les maisons de maître s’effacent autour de la gare du Midi. Rue d’Angleterre, l’atelier Sokotan, squatté par des artistes pendant plusieurs mois, n’est plus qu’un amas de gravats. Qui fera place tôt ou tard à de nouveaux bâtiments modernes, aux fenêtres anonymes.·

Des boulangers optimistes

Plantée à l’angle des rues de Merode et d’Angleterre, la boulangerie Artipain tranche avec le décor qui l’entoure. Elle brille comme un éclat d’optimisme et de modernité dans ce quartier en pleine mutation.

Yener et Sylvana ont grandi aux abords de la gare du Midi. Mon père a lancé la boulangerie en 1975, dans la maison d’en face, rue d’Angleterre, explique Yener, en frottant son comptoir. Il y a six ans, j’ai repris le commerce. Mais nous avons dû changer l’implantation car tout l’îlot va être démoli. Nous aurions souhaité acheter mais c’est impossible dans ce quartier actuellement : le propriétaire d’une grosse maison de maître à l’abandon, ici plus loin, demande 600.000 euros ! Vous imaginez…

Pour ne pas perdre leur clientèle, les commerçants ont juste traversé la rue de Merode. Ils louent désormais une surface commerciale dans une ancienne maison. Les travaux entrepris pour tout moderniser sont bénéfiques, sourit Sylvana. Les gens voient que c’est propre et frais.

Sylvana voit d’un bon oeil la transformation du quartier. A midi, on ne désemplit pas. Les employés de bureau, de plus en plus nombreux, viennent chercher leur casse-croûte. Pour nous, c’est tout bénéfice. Comme pour les autres commerçants du coin : épiciers, libraires… Ça va devenir un peu comme à la gare du Nord par ici. Plein de vie la journée mais désert la nuit. Je n’aime pas vraiment me promener par ici le soir. Déjà pendant la journée, on assiste régulièrement à des sac-jackings juste ici, au feu rouge devant notre vitrine !

Yener et Sylvana logent désormais en dehors de Bruxelles. Mais ils restent attachés à leur quartier natal. On y voit de tout. Des costards-cravates, des étudiants, des prostituées, des clodos. Ce quartier est un grand condensé de la société.·


Le quartier Midi se retrouve à quai

– « Le Soir », 25 juin 2005

Saint-Gilles • Création d’un comité de quartier qui déplore les méthodes utilisées pour chasser les habitants.
Embarquement immédiat ! Les derniers habitants du quartier Midi doivent partir. Un comité nouvellement créé veut empêcher l’inévitable.

FABRICE VOOGT

Il reste quelques fontaines et autres petits aménagements à apporter, mais on peut quand même dire que la gare et ses environs vont enfin être rendus aux habitants et cela mérite bien une grande fête. Ainsi s’exprimait-on voici un peu plus d’un an, du côté du cabinet de la ministre Laurette Onkelinx, lors de la fête célébrant la fin des travaux de l’espace public autour de la gare du Midi.

En conviant pour la première fois la presse, hier jeudi, dans l’un des immeubles de la rue de Mérode toujours en travaux, le nouveau comité de quartier Midi n’avait aucune fête à annoncer. La dernière en date, celle « des voisins » a d’ailleurs été détournée en « faites des voisins, pas du bureau ». Il s’agissait de rappeler que ce quartier est encore vivant, peuplé de locataires, de propriétaires et de commerçants qui subissent depuis trop longtemps les conséquences d’un plan d’expropriation mis en application dans la lenteur, l’opacité et le mépris des habitants, explique le comité Midi.

Leur combat n’en est pas vraiment un. Il ne s’agit pas, comme l’explique l’un de ses représentants, d’une lutte des gentils habitants contre les méchants spéculateurs, comme un village gaulois qui résisterait encore et toujours à l’envahisseur. L’objectif était de dresser un bilan des projets immobiliers menés dans leur quartier, ainsi que de leurs conséquences sociales et urbanistiques.

Pour le comité de quartier, les projets envisagés au début des années nonante par la Région de Bruxelles-Capitale sont basés sur des hypothèses non confirmées. Et de pointer l’inachèvement des projets imaginés sur les quatre premiers îlots (voir infographie) censés être le moteur de la « revitalisation » du bas de la commune de Saint-Gilles. Lancé en 1996, le plan d’expropriation arrive à son terme en juillet 2006, tandis qu’il reste de nombreux propriétaires particuliers, locataires et commerçants dans les îlots « A », « C » et « D ». Soutenus notamment par José Garcia, le président du Syndicat des locataires, les habitants revendiquent qu’un accompagnement social digne de ce nom soit octroyé à tous les habitants concernés par le plan d’expropriation. Comme le gouvernement régional vient d’abroger le Plan particulier d’affectation du sol Fonsny 2, on pourrait, comme le souhaite le comité de quartier, sortir du PPAS Fonsny 1.

Dans quel autre quartier de Bruxelles oserait-on faire vivre des habitants entre des maisons qu’on vide, qu’on mure et qu’on laisse se délabrer, au milieu de terrains vagues et de chantiers, dans des rues aux trottoirs non entretenus et délaissées par les services d’hygiène ? s’indigne le comité.

Ces expropriations ne sont pas une surprise, explique-t-on du côté du cabinet Picqué, qui rappelle les mesures d’accompagnement sociales prises au bénéfice des habitants.

Exact : ceux qui ne répondent pas aux conditions Adil (aides locatives pour quitter un logement insalubre vers un logement salubre) bénéficient d’une aide à l’aménagement de 350 euros et d’une aide au déménagement de 350 euros, plus une aide garantie locative de 3 mois de loyer (prêtée pendant 3 ans).

On ne va pas loin avec ça ? Si, mais les habitants du quartier Midi le savent, hors de Bruxelles.

La rue de Norvège n’existe plus

Inutile de chercher la rue de Norvège sur un plan, elle n’existe pas. Ou plutôt, elle n’existe plus. Ses habitants, pourtant, sont bien réels, mais ils ne sont plus là pour longtemps. En attendant que tombe l’avis d’expropriation, Nabila et sa famille tentent de mener une vie normale, même si elle a bien changé depuis 1976, quand la famille Arahou s’est installée dans le quartier, à une époque où la porte était toujours ouverte.

Une image d’Epinal à ranger dans un album avec l’arrivée du TGV, la spéculation immobilière qui l’accompagne et le plan régional censé « revitaliser » le quartier. Il se désagrège très vite, en dépit de la volonté affichée par les pouvoirs publics de ne pas reproduire les erreurs commises dans le quartier Nord : la Région crée « Bruxelles-Midi », une société mixte au sein de laquelle elle est majoritaire et qui sera notamment chargée, dès 1995, de lutter contre la spéculation. Et d’effectuer l’accompagnement social et l’aide au logement de ses habitants.

Assise sur le rebord de sa fenêtre, dont les châssis sont recouverts de papier collant pour faire obstacle à une poussière insidieuse qui oblige sa mère à nettoyer le hall d’entrée tous les jours, Nabila se souvient de cette période comme d’un tournant. Le bruit, les destructions des maisons d’en face, la crasse et la violence ont progressivement gangrené les alentours de sa maison. Les maisons vidées ont très vite attiré les squatteurs. La police ne venait même plus. On nous a aussi privés d’éclairage dans le quartier.

Un jour, Nabila appelle sa mère pour lui montrer à travers la fenêtre ce qu’elle croit être des lapins. Ce ne sont pas des lapins, mais des rats. J’en ai longtemps fait des cauchemars.

Depuis quinze jours, malgré la chaleur, sa fenêtre de rue reste close. Mais les sons émanant de la cour, où l’on entend s’ébattre les enfants de la crèche voisine, ne couvrent pas ceux des travaux. Ça commence vers six heures. Ils travaillent parfois aussi le week-end pour rattraper le retard.

La famille Arahou va bientôt devoir s’en aller. Sans doute plus pour Bruxelles. Que vont-ils nous proposer ? Ce n’est pas les murs, fissurés à cause des travaux, qu’il faut évaluer, mais la situation géographique avantageuse de notre habitation.

F. V.

Vous avez l’image, Nabila Arahou et les habitants du quartier Midi ont aussi le bruit. Photo M.C. (st.)


2005-2007

> 2007

Décembre 2007

– Promethee.blogspot.com, 31 décembre 2007:
Bruxellistan Express (suite et pas fin!)

– “Le Soir”, 24 décembre 2007:
Le projet South City s’installe au Midi

– TV Brussel, 23 décembre 2007:
Brussel Zuid

– “La Libre Belgique”, 22 décembre 2007:
La SDRB pose ses briques vertes

– CDQM, 20 décembre 2007:
Encore une victoire de “l’internationalisation” du quartier Midi

– « La Dernière Heure », 17 décembre 2007:
La fin des démons du Midi ?

– Dépêche Belga, 14 décembre 2007:
Saint-Gilles accepte de nouvelles expropriations au quartier du Midi

– “Le Soir”, 14 décembre 2007:
Le quartier du Midi en pleine confusion

– Télé Bruxelles, 13 décembre 2007:
Mobilisation contre l’expropriation

– BRAL, CDQM, IEB, LDH et RBDH, 11 décembre 2007:
Expropriations au quartier du Midi : la politique de la Région
désavouée par ses propres fonctionnaires !

– “La Tribune de Bruxelles”, 6 décembre 2007:
La gentrification de Bruxelles : un phénomène en marche ?
+ Quartier Midi : Gentry or not ?

– “AlterEchos”, 5 décembre 2007:
Revendications sociales du Quartier Midi
+ « L’autocensure, c’est fini! »

– “De Standaard”, 3 december 2007:
Voor Zuidwijk begint toekomst vandaag

Novembre 2007

– « Le Soir », 29 novembre 2007:
« Quartier Midi » reprend la lutte

– Du 29 novembre au 2 décembre 2007:
La Semaine du Quartier Midi

– Télé-Bruxelles, 28 novembre 2007:
Le Midi en débat

– RTBF, 28 novembre 2007:
Reportage audio sur le nouveau plan d’expropriation

– BRAL, CDQM, IEB, LDH et RBDH, 27 novembre 2007:
Le quartier Midi à l’heure du “PDI” :
“pôle bizness du futur”… Et aujourd’hui ?

– Promethee.blogspot.com, 27 novembre 2007:
« Bruxellistan Express »

– “La Dernière Heure”, 26 novembre 2007:
L’infernale Semaine du Midi

– Jean-Yves Huwart, 20 novembre 2007
“Victor Horta doit se retourner dans sa tombe!”

– “Le Soir”, 17 novembre 2007:
Ecrire aujourd’hui la ville de demain

– TV Brussel, 16 november 2007:
Verzet tegen onteigeningen De Mérodestraat

– Comité du quartier Midi, 13 novembre 2007:
La Région persiste dans ses pratiques

– Comité du quartier Midi, 12 novembre 2007:
“Si le Plan de développement international n’existait pas,
il faudrait l’inventer!”

– Comité du quartier Midi, 1er novembre 2007:
Un mémoire sur le quartier Midi

– « AlterEchos » et « Démocratie », novembre 2007:
Des habitants flexibles, des solutions concrètes ?

– Comité du quartier Midi, octobre – novembre 2007:
Nouveau plan d’expropriation en enquête publique

Octobre 2007

– “La Libre Belgique”, 27 octobre 2007:
Le grand réveil controversé du Midi

– “La Dernière Heure”, 26 octobre 2007:
Un “morceau de ville” en devenir

– “Le Soir”, 26 octobre 2007:
Le Midi va changer radicalement

– Télé Bruxelles, 25 octobre 2007:
Le quartier du Midi selon la commune

– Comité du quartier Midi, 25 octobre 2007:
Les bonnes vieilles recettes de l’oncle Charles

– Dépêche Belga, 25 octobre 2007:
Un nouveau morceau de ville sort de terre à Bruxelles-Midi

– « Diables Roses », octobre 2007:
L’oeuvre d’art volée en « extrême urgence » à Saint Gilles
mise en vente sur ebay par Les Diables Roses
au profit des sinistrés du Quartier Midi

– SDRB:
“Construction durable” rue de Suède

– “La Tribune de Bruxelles”, 4 octobre 2007:
Flux entrants et flux sortants

Septembre 2007

– Comité du quartier Midi, 27 septembre:
Décrochez-moi ça!

– « AlterEchos », 22 septembre 2007 :
Dossier Midi : nouveau plan d’expropriation pour quartier pauvre

– « Humeur allochtone », 19 septembre 2007 :
Quartier Midi : le mémoire accablant de deux mandataires Ecolo

– Comité du quartier Midi, 17 septembre :
Attention : “développement international” à l’horizon !

– En enquête publique jusqu’au 24 septembre:
Contrat de quartier « Fontainas »

– “La Dernière Heure”, & « La Libre Belgique », 6 & 7 septembre 2007:
Midi : ultime expropriation

– ImmoScan.be, 6 septembre 2007:
Midi : nouveau plan d’expropriation malmené

– Brussel Nieuws, 6 september 2007:
Sint-Gillis stemt over onteigeningsplan Zuidwijk

– Communiqué de presse, 5 septembre 2007:
Au nom du “Plan logement”, Saint-Gilles lance
son cinquième plan d’expropriation pour le quartier Midi !

Août 2007

– “De Morgen”, 31 août 2007:
Aanrandingen doen vragen rijzen over veiligheid Brussel-Zuidrenovatie

– « Le Soir », 25 août 2007:
Des bureaux surgiront de la caillasse

Juillet 2007

– Commune de Saint-Gilles, juillet 2007:
Avis de la commission de concertation sur les trois projets de l’îlot C

– “La Dernière Heure”, 13 juillet 2007:
Opération spéciale gare du Midi

– Parlement régional, 13 juillet 2007:
Charles Picqué : “Si des montants raisonnables sont exigés,
Bruxelles-Midi sera à même de faire face”
.

– “La Dernière Heure”, 11 juillet 2007:
Il faut que le Midi Respire…

– « Moniteur belge », 5 juillet 2007:
Nouveau plan d’expropriation publié au “Moniteur belge”

– ASBL Respire, 4 juillet 2007:
Pétition : Saint-Gilles sans pub !

– « Micro Cité », juillet 2007:
Emission de Radio Panik sur le quartier Midi (écouter)

Juin 2007

– Comité du quartier Midi, 30 juin 2007:
Pour ne pas taxer les promoteurs,
Saint-Gilles revisite la définition de “l’abandon”

– Comité du quartier Midi, 30 juin 2007:
Problèmes de sécurité dans le quartier Midi: la Commune démunie ?

– Compte-rendu de la Commission de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme
et de la politique foncière du Parlement bruxellois, 28 juin 2007:
Question orale au Ministre-Président Charles Picqué

– Dépêche Belga, 28 juin 2007:
Bxl-gare du Midi: on continuera à construire des bureaux (Picqué)

– ASBL Respire, 27 juin 2007:
Lettre aux autorités communales de Saint-Gilles
au sujet des dispositifs publicitaires du quartier Midi (îlot C)

– “Le Soir”, 27 juin 2007:
Une concertation sans doute favorable

– TV Brussel, 26 juin 2007:
Leefbaarheid van Zuidwijk in het gedrang

– Inter-Environnement & BRAL, 25 juin 2007:
Le quartier Midi bouge : oui, mais à contre-sens !

– Comité du quartier Midi, juin 2007:
Projets de bureaux et hôtels en commission de concertation le 26 juin

– “Humeur allochtone”, 16 juin 2007:
Mohammed Mouniati : “Ce n’est pas catholique!”

– “Le Soir”, 15 juin 2007:
Bruxelles-Midi ira en appel

– “Des bulles”, 14 juin 2007:
Saint-Gilles, un “chantier” de plus pour Di Rupo

– “Chacun pour soi”, 14 juin 2007:
Le PS, ennemi des petites gens

– « The Bulletin », 14 juin 2007:
Midi Station neighbourhood makeover

– “Humeur allochtone”, 13 juin 2007:
Comment la Région chasse les pauvres de Saint-Gilles…

– “La Dernière Heure”, 13 juin 2007:
Indemnités six fois plus élevées

– “La Capitale”, 13 juin 2007:
La Région paie très cher ses lenteurs

– “Le Soir”, 13 juin 2007:
Région condamnée au quartier du Midi

– Comité du quartier Midi, 12 juin 2007:
La Région de Buxelles-Capitale sévèrement condamnée
pour sa “stratégie de pourrissement” du quartier Midi

– « Le Soir », 6 juin 2007:
Démolitions massives au Midi

– CEMAB, 5 juin 2007:
Quartier Midi: les démolitions continuent

– « AlterEchos », 1er juin 2007:
Rififi au quartier du Midi

Mai 2007

– « La Tribune de Bruxelles », 31 mai 2007:
Quartier Midi, quartier maudit ?

– Comité du quartier Midi, 31 mai 2007:
La Région joue l’intimidation

– Comité du quartier Midi, 29 mai 2007:
Lettre ouverte à la Commune de Saint-Gilles

– Comité du quartier Midi, jusqu’au 11 juin 2007:
Projets de bureaux et hôtels à l’enquête publique pour l’îlot C

– « La Dernière Heure », 21 mai 2007:
Le calvaire de la rue de Norvège

– Comité du quartier Midi, mai 2007:
Les habitants oubliés de la rue qui n’existe plus…

– Comité du quartier Midi, mai 2007:
Bruxelles-Midi réellement “hors-jeu” ?

– “La Tribune de Bruxelles”, 17 mai 2007:
Comment tuer un quartier populaire ?

– CEMAB, 1er mai 2007:
Comment démolir un quartier… et ses habitants

Avril 2007

– “Le Soir”, 20 avril 2007:
Entente ou favoritisme ?

– “La Tribune de Bruxelles”, avril 2007:
Le PS bruxellois dans l’oeil du cyclone

– “Le Soir” du 18 avril 2007
Brasier mortel au Midi
+ Recrudescence des squats dans le quartier

– Dépêche Belga, 17 avril 2007
L’incendie serait d’origine criminelle

– Comité du quartier Midi, 17 avril 2007:
Incendie mortel au quartier Midi: un drame prévisible…

– “Le Soir en ligne” / Belga, 17 avril 2007:
Incendie mortel à Saint-Gilles

– “Le Soir” du 16 avril 2007
Pas de pas de côté à Etterbeek

– Comité du quartier Midi, 15 avril 2007:
Le Président de la SA Bruxelles-Midi et un administrateur
d’Espace Midi parmi les inculpés d’une affaire de fraude

– Comité du quartier Midi, avril 2007:
PS et MR votent le nouveau plan d’expropriation

– Comité du quartier Midi, avril 2007:
Saint-Gilles se prive volontairement d’impôts sur les immeubles vides

– Comité du quartier Midi, avril 2007:
Une exposition “bien modeste” à l’Hôtel Ibis

– “Le Soir” du 14 avril 2007:
Des projets sur les rails du TGV

– « La Libre Belgique » du 13 avril 2007:
Immobilier à Bruxelles: 7 inculpations

– « La Libre Belgique » du 13 avril 2007:
Jean Thomas: le profil type du promoteur immobilier

– « Le Soir » du 11 avril 2007:
Mutation en marche au quartier du Midi

– « Le Soir » du 6 avril 2007:
Saint-Gilles sous perfusion régionale

– ImmoScan.be, 5 avril 2007:
Nouveau plan d’expropriation pour le quartier du Midi

– Comité du quartier Midi, avril – juin 2007:
Projections-débats autour de « Dans dix jours ou dans dix ans »,
un film sur la « revitalisation » du quartier Midi…

– Comité du quartier Midi, avril 2007:
Le quartier Midi à l’horizon… 2012

Mars 2007

– Comité du quartier Midi, mars 2007:
Reprise des démolitions dans l’îlot C:
comment mieux décourager les habitants?

– Comité du quartier Midi, mars 2007:
Confusion et « concertation » à la saint-gilloise

– Comité du quartier Midi, mars 2007:
Des pubs pour “lutter contre les squats”!?

– Comité du quartier Midi, mars 2007:
Picqué en force au MIPIM 2007

– « Echanges et partenariats », mars 2007:
Chronique d’un quartier de Bruxelles:
quand Manhattan rencontre le Midi…

Janvier 2007

– Comité du quartier Midi, janvier 2007:
Un échevin pour le quartier Midi!

– Comité du quartier Midi, janvier 2007:
Birkiye débarqué, Jaspers débarque!

– 30 janvier 2007:
Avis de la Commission de concertation de la Commune de Saint-Gilles
(point n°3 en page 3) sur un projet de logements et parkings rue de
Russie (promoteur: Espace Midi).

– « AlterEchos » du 19 janvier 2007:
Quartier du Midi : un tournant
dans le développement du projet urbanistique ?

– « Le Soir » du 4 janvier 2007:
Au Midi, un nouveau plan d’expropriation

____________

> 2006

Novembre 2006

– « La Tribune de Bruxelles », 9 novembre 2006:
Expropriations au quartier Midi: plus de base légale!

– RBDH, novembre 2006:
Plan logement: où en est-on?

Octobre 2006

– « La Dernière Heure », 30 octobre 2006:
Nouveau projet au quartier Midi

Septembre 2006

– “Le Soir”, 12 septembre 2006
Divorce au sein de l’Atelier d’Art Urbain

– CEMAB, septembre 2006:
Le Quartier du Midi résiste !

– “La Tribune de Bruxelles”, septembre 2006 (spécial élections communales)
Saint-Gilles : quels aménagements aux abords de la gare du Midi?

Août 2006

– « Le Soir », 28 août 2006:
Quel avenir au Midi?

– « La Libre Belgique », 23 août 2006:
Bruyants travaux

– « La Capitale », 22 août 2006:
Les gens du Midi lancent un SOS

– « Le Soir », 22 août 2006:
Les habitants dénoncent les destructions!

– « La Dernière Heure », 22 août 2006:
Les travaux font trop de bruit

– Comité du quartier Midi, 21 août 2006:
Quartier Midi : “J’arrive plus à dormir”

Juillet 2006

– « La Libre Belgique », 28 juillet 2006:
« Pas facile mais il faut le faire »

– « La Libre Belgique », 28 juillet 2006:
Expropriations d’extrême urgence

– « Chacun pour soi », 28 juillet 2006:
Le fait du Prince

– « Le blog de Mateusz », 27 juillet 2006:
Exproprier ou ne pas exproprier?

– IEB et BRAL, 26 juillet 2006:
Conférence de presse d’Inter Environnement et du Bral:
positions communes sur le quartier Midi

Mai 2006

– Mai 2006:
Inauguration du commissariat « Midi » à Saint-Gilles

– « Respire », mai 2006:
La Place Broodthaers à Saint-Gilles

Avril 2006

– « La Libre Belgique », 1er avril 2006:
La SA Bruxelles-Midi passe la main

Mars 2006

– « Bruxelles en mouvements », 30 mars 2006:
Quartier du Midi: proposition indécente

– « La Tribune de Bruxelles », 16 mars 2006:
Le Midi perd le Nord

Janvier 2006

– Janvier/mars 2006:
Censure et « a(rt)ctivisme » au Centre culturel Jacques Franck

____________

> 2005

Août 2005

– Comité du quartier Midi, août 2005:
Le festival « PleinOPENair » passe par le Midi

Juillet 2005

– Comité du quartier Midi, 16 juillet 2005:
La Région bruxelloise crée la Société d’acquisition foncière (SAF)
sur le modèle de la SA Bruxelles-Midi

– « Le Soir », 16 juillet 2005:
Des logements, avenue Fonsny?

– « Le Soir », 15 juillet 2005:
Gare aux bureaux au quartier du Midi!

– Comité du quartier Midi, 13 juillet 2005:
Rencontre entre le Comité du quartier Midi et la SA Bruxelles-Midi

– Comité du quartier Midi, 6 juillet 2005:
Françoise Dupuis réagit à la proposition associative sur le Plan Logement

– Carte blanche publiée dans « Le Soir », 6 juillet 2005:
Les habitants du quartier Midi ne sont pas les pièces d’un puzzle…

– « Le Soir », 6 juillet 2005:
Remettre le logement sur les rails au Midi

– « La vie du net » (« Le Soir en ligne »), 5 juillet 2005:
Des voisins plutôt que des bureaux

– Comité du quartier Midi, 4 juillet 2005:
Des terrains à Bruxelles pour le Plan logement!

Juin 2005

– Comité du quartier Midi, 28 juin 2005:
La SA Bruxelles-Midi vend ses terrains sur l’îlot C

– « La Capitale », 25 juin 2005:
Appel à l’aide des gens du Midi (pas disponible)

– « La Dernière Heure », 25 juin 2005:
Le quartier Midi réagit (pas disponible)

– « Le Soir », 25 juin 2005:
Le quartier Midi se retrouve à quai + La rue de Norvège n’existe plus

– « Het Nieuwsblad », 25 juin 2005:
Bewoners Zuidwijk vechten tegen onteigening

– « Le Soir », 6 juin 2005:
Quartier du Midi: Ecolo s’inquiète

– « AlterEchos », 13 juin 2005:
Rénovation des abords de la gare du Midi: engtre spéculation et relance de l’action publique (pas disponible)

– « Brussel Deze Week », 9 juin 2005:
Tweede adem voor de Zuidwijk (pas disponible)

– « Het Laatste Nieuws », 7 juin 2005:
« Niemand wil bouwen op plaats waar stad onteigent » (pas disponible)

– « La Dernière Heure », 4 juin 2005:
Charles Picqué annonce un nouvel élan au réaménagement des abords de la gare

– « De Morgen », 4 juin 2005:
Brusselse Zuidwijk bouwt tegen beter weten in (pas disponible)

– « Le Soir », 2 juin 2005:
Fête des voisins, pas des bureaux !

– « La Dernière Heure », 1er juin 2005:
A Saint-Gilles, entre friches et chantiers (pas disponible)

– « De Morgen », 1er juin 2005:
Brusselse Zuidwijk geeft burenfeest met boodschap (pas disponible)

Mai 2005

– « Le Soir », 28 mai 2005:
Le quartier du Midi poursuit sa mutation

– Comité du quartier Midi, mai 2005:
La création du Comité du quartier Midi


« Page précédentePage suivante »











http://www.quartier-midi.be | http://film.quartier-midi.be | http://www.bruxelles-midi.be